BIENTÔT LES NAO 2108 !

ANNONCEE POUR OCTOBRE LA NOTE DE CADRAGE TOMBE EN DECEMBRE – le calendrier reste donc inchangé : les partenaires sociaux sont mis devant le fait accompli !

La NAO 2018 sera t- elle à géométrie variable ? IL SE PEUT QUE OUI !

A partir du 1er janvier 2018, la société THALES Avionics SAS aura vécu !

Place à la société THALES AVS France SAS, résultat de l’absorption par THALES Avionics (TAV) des sociétés THALES Electron Devices (TED), THALES Training and Simulation (TTS) et THALES Avionics LCD (TLCD).

Le nouvel ensemble comportera 2 Business Line (BL) supplémentaires, 11 établissements au lieu de 6 et plus de 6000 salariés inscrits contre environ 4000 aujourd’hui.

La direction entend bien personnaliser davantage les politiques salariales en 2018. Ainsi la note de cadrage GROUPE précise : « Les budgets qui seront définis et affectés au titre de la politique salariale 2018 à l’issue des négociations tiendront compte de la nature et de la situation économique et industrielle des activités portées par les établissements issus des sociétés fusionnées. ».
Qu’on se le dise !

Les négociations engagées au niveau des sociétés issues des fusions au 1er janvier 2018, la composition des délégations participant aux négociations, intègreront les représentants des sociétés absorbante et absorbées afin de prendre en compte l’ensemble des éléments des activités regroupées issues des sociétés fusionnées.

Comme l’an passé la lettre de cadrage de la Direction Générale de THALES pour 2018 tente de nous faire croire une nouvelle fois que la responsabilité des négociations se situe dans chacune des sociétés du Groupe. Ne soyons pas dupes !

Concernant l’Aménagement du Temps de Travail, la CFE-CGC a déjà rappelé à la Direction qu’elle reste opposée au hold-up sur les congés payés pour fermer les établissements 2 semaines (voire plus ?) en août.

Cette pratique a été instaurée par la Direction en 2013 contre l’avis unanime des représentants du personnel, et depuis elle s’obstine à la reconduire chaque année pour le motif non démontré que pour mieux travailler ensemble il faut imposer au moins 15 jours de vacances en août y compris aux juillettistes !

Concernant la politique salariale, pour le moment nous nous abstiendrons de tout procès d’intention, bien que l’expérience de l’année passée ne plaide pas pour l’optimisme.

Cette année la Direction Générale du Groupe a mis en place les Engagements vis-à-vis des Collaborateurs, où le groupe THALES exprime une ambition forte et attend en retour un fort investissement de la part des salariés.

Pour que le message soit bien reçu et obtenir l’engagement des salariés, la direction doit comprendre qu’il lui faut mettre en œuvre aussi une politique salariale innovante et ambitieuse.

Qu’elle le comprenne et l’intègre dans la construction de ses premières propositions avant d’en faire les annonces serait le gage d’une bonne compréhension des mouvements sociaux de l’an passé.

La politique salariale est un investissement.
A force de frugalité dans les augmentations de salaires on finirait par aboutir à un engagement au rabais et ni l’entreprise ni les salariés n’y trouveraient leur compte.

 

Dates de réunions de négociations prévues à ce jour :
12 et 21 décembre 2017, 11, 18 et 23 janvier 2018

Commentaires fermés.